Migrer vos données dans le cloud : objectifs, avantages et inconvénients

Migrer vos données dans le cloud : objectifs, avantages et inconvénients

Le rôle prépondérant des infrastructures réseaux au sein des entreprises, pousse aujourd’hui les services IT et les dirigeants à s’interroger sur leur gestion. Tous les effectifs s’en remettent au SI pour accéder à leurs données, développer des projets, échanger avec les clients, etc. Si l’enjeu de la sauvegarde des données est crucial, la dématérialisation et la migration dans un cloud peut être une bonne option pour d’autres raison.

Pourquoi migrer vers le cloud ?

Migrer ses données dans un cloud entraîne un fonctionnement du SI via un serveur externalisé. La data est ainsi répartie au sein de plusieurs data center afin de garantir une protection optimale. Pour une entreprise, particulièrement de petite ou moyenne taille, la migration vers le cloud peut être motivée par :

• Réduction des coûts informatiques 
• Amélioration de l’expérience utilisateur 
• Accès aux données partout et tout le temps 
• Sécurisation des données de l’entreprise

Avantages de la migration dans le cloud

Comme énoncé précédemment, la migration dans le cloud permet de réaliser des économies au niveau SI. En effet, il devient par exemple possible d’acquérir des logiciels ou applications SaaS, hébergés en dehors de l’entreprise. L’achat de matériel est alors inutile.

L’exigence des utilisateurs est de plus en plus importante. Pour offrir une meilleure expérience aux collaborateurs, le cloud est une excellente solution. La gestion des pannes matérielles et réseau incombe au prestataire du service cloud, permettant aux équipes SI de se consacrer aux applications métiers et aux demandes des collaborateurs.

La notion de sécurisation des données est elle aussi primordiale. Sauvegarder les données de l’entreprise dans un cloud permet de la protéger de la cybercriminalité d’une part et d’attaques physiques ou de catastrophes naturelles d’autre part.

Inconvénients de la migration dans le cloud

Sous traiter la sauvegarde de ses données ou la gestion des applications place l’entreprise dans une situation de dépendance vis à vis de son prestataire. Le choix minutieux de ce dernier est donc essentiel. Par ailleurs, il est important de s’informer en profondeur sur les lois en vigueur en cas d’hébergement dans un pays étranger. Enfin, la migration dans le cloud ne dispense pas de garder une attention toute particulière quant à l’entretien de son SI physique.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !